« 1 de 6 »

Merci à Joel pour ce récit.

Bonjour à tous,

Résumé du 31ème Prix de Francheleins 01

Présents du VCB : Jean-Claude Frassa, Fred, Alain Desrayaud, Chérif Souiai, Antony  (fils à Fred) Saïd, Michel, Joël = 8

Merci aux encouragements de Anne-Marie, Valérie, Alicia, Christiane, Maryse, la femme de Chérif (excuse je n’ai pas retenu son prénom)et Alain Régnier

La météo était mitigée, nuageuse avec qq rayons de soleil, et un vent du nord bien frais !!

Le circuit de 6 km en trapèze, départ et arrivée sur une petite route un peu dégradée. Au bout de 200 m env. on tourne à droite longue ligne droite de près de 2 km légèrement vallonnée. On tourne sur une épingle 120°, légère descente,  environ 1,5km, au bout on tourne à droite avec un bout de ligne droite en faux plat montant et le vent en plein nez. En haut, descente env. 500 m pour tourner à nouveau à droite sur cette petite route (départ arrivée) qui rapidement commence par une montée progressive qui d’un seul coup va monter jusqu’à 12%  la bosse du « petit Rivollet »et repasser devant le départ.

Départ des 4 ils sont 44 : J-Claude et Fred (qui nous fera un commentaire vu de l’intérieur)

Départ des 5 : 2 minutes derrière, nous sommes 38 partants et 9 tours, Saïd, Michel et Joël c’est partit rapidement dans la bosse du « petit Rivollet », ça se bouscule un peu, il n’y a pas de place. On sent tout de suite que cette bosse fera du mal !! Au 2éme tour, sortit de 2 coureurs, personne ne part en chasse je suis devant alternativement avec Saïd, pas moyen de sortir le peloton attend, mais dès qu’il y a une tentative le peloton se met en chasse. Au 6ème tour, je décide de passer la bosse sur le petit plateau pas de chance: saut de chaîne qui m’oblige à l’arrêt pour remise en état. Je voulais arrêté mais bon il faut finir. Dans l’avant dernier tour, rattrapé par les 4, Jean-Claude me demande “qu’est-ce que tu fout là !!” Je roule avec eux et je rattrape Michel, nous finiront ensemble. Pendant ce temps-là, Saïd est resté  dans le peloton, sera gêné pour l’arrivée dans la bosse par ceux qui tiennent toute la petite largeur de route. Il doit finir entre 15 et 20. La course était jouée par l’échappée des 2 coureurs partit au 2ème tour, ne restait que la 3ème place.

Départ des 2 : avec Antony, derrière les  3 : Alain et Chérif, nous encourageons nos collègues. En cat. 2, un coureur fait la course en tête. Derrière, Antony avec un groupe de 7 coureurs font la chasse. En cat. 3 Alain est aux avant-postes, il est bien, Chérif tient le coup mais on le sent « bien souffrir »! Il finira par s’arrêter bousculé par un coureur (il était en colère le Chérif). La course continue en 2, le coureur partit seul  (N° 16) est rattrapé par 2 autres. Antony  et 7 coureurs ne lâchent rien mais 1 minute les séparent de la tête de course. Dernier tour pour la 2, le coureur (partit seul au départ N°16 ) arrive à s’extraire des 2 autres dans la bosse. Il a gagné la course 20m de l’arrivée. Un de ces collègues pour le féliciter lui tape dans la main, ça va le déséquilibré, il chute, il se ramasse finit en essayant de courir mais les 2  autres le passerons !! Quel dommage, mais tant que la ligne d’arrivée n’est pas passée: c’est pas gagnée.

Antony lui finit 7ème , les 3 avec 2 coureurs détachés lance le sprint. Alain finit 12 avec une très belle course, pas facile et de nombreux jeunes (tant mieux) dans les différentes catégories.

C’est un peu long désolé, mais nous « les coursiers » aimons vous faire partager, et vous donner l’envie de nous rejoindre c’est une bonne expérience à tenter.

Salutations à tous

 

Joël